Riversimple Rasa, la voiture hydrogène la moins chère du monde !

Si le Pays de Galles était jusqu’alors plutôt connu pour son équipe de rugby, il faudra bientôt compter aussi sur Riversimple ! Cette start-up automobile a présenté dès 2016 une voiture révolutionnaire, la Rasa. Son nom n’a pas été choisi par hasard puisqu’il fait référence à l’expression latine, tabula rasa, (faire table rase du passé), tout un programme !

Le moins d’impacts possible pour l’environnement

Cette expression correspond à la démarche initiale de Riversimple, partir d’une feuille blanche pour concevoir une voiture la moins impactante possible pour l’environnement de sa conception à son recyclage, mais moderne dans sa sécurité et son comportement, tout en étant abordable financièrement pour son utilisateur. Il n’y avait pas de dogme de départ dans la définition technique de la Rasa. Ainsi le choix de l’hydrogène ne s’est pas fait par choix idéologique mais parce qu’il est apparu qu’il correspondait le mieux au cahier des charges du véhicule tel que Riversimple l’envisageait.

L’engagement environnemental de Riversimple est total puisqu’il est même prévu de produire la Rasa localement dans chaque pays où elle serait présente, dans des petites unités, pour limiter un peu plus son empreinte carbone.

Riversimple n’est adossé à aucun constructeur automobile établi. Son développement est basé sur le financement participatif comme n’importe quelle start-up technologique. C’est là sans doute pour l’instant la force qui garantit sa créativité. Mais ce business model inédit dans l’industrie automobile sera-t-il pérenne à long terme ?

Urbaine mais fun

Intéressons nous d’un peu plus près à cette Rasa. Il s’agit d’une voiture avant tout urbaine mais capable de s’en éloigner, biplaces avec ouverture des portes en élytre pour faciliter l’accès à bord. Sa ligne rappelle clairement la BMW Isetta ou la volkswagen XL1. Personnellement je trouve qu’elle ne manque pas de charme. Enfin une voiture hydrogène qui ne ressemble pas un prototype de laboratoire !

Son châssis en fibre de carbone pèse un peu moins de 40 kg permettant de limiter son poids total à 580 kg. Elle est animée par 4 moteurs électriques (un par roue), alimentés par une petite pile hydrogène de 8,5 kw. Sa chaîne de traction est complétée par un supercondensateur capable de récupérer 50 % de l’énergie cinétique au freinage ce qui participe grandement au rendement énergétique du véhicule. Elle n’a besoin que d’ 1,5 kg d’hydrogène comprimé à 350 bars au lieu de 700 bars, pour parcourir 500 kilomètres. Cette compression moindre permet d’envisager des stations de ravitaillement moins chères.

Ses performances bien que modestes sont suffisantes avec un 0 à 100 km/h de 9,7 secondes pour une vitesse maxi de 120 km/h. Les chanceux qui l’on conduite parle d’une voiture amusante à piloter.

La Rasa est rentrée dans sa phase de tests, louée à 20 chanceux béta-testeurs au Pays de Galles contre la somme de 650 € par mois (entretien, assurance et plein d’hydrogène compris), le prix d’une golf ! Cela fait de la Rasa pour l’instant la voiture hydrogène la moins chère du monde !

Aussi simple à louer qu’un mobile

A noter que Riversimple n’envisage pas de vendre la Rasa mais de la proposer uniquement à la location sous forme de forfait tout compris sur le modèle du téléphone portable ! Selon le CEO de Riversimple, Hugo Spowers : « Nous ne vendrons jamais une voiture en tant que produit. Nous offrons la mobilité en tant que service .Une fois que le client rendra sa Rasa à l’issue du forfait, elle pourra être reconditionnée facilement et louée à nouveau. »

La date de commercialisation de la Rasa n’est pas encore totalement déterminée. Elle dépendra des résultats de la phase de test car Riversimple entend tenir compte d’un maximum de remarques, pour lancer un produit très abouti. Le démarrage de la production est aussi dépendant de l’avancée du financement participatif. La société galloise s’est tout de même donné l’objectif d’un lancement commercial en 2022.

Bien sûr comme pour toute la filière de l’automobile hydrogène, le succès de la Rasa dépendra de la levée d’obstacles encore présents. Si Riversimple semble avoir lever celui du prix, reste la faiblesse du réseau des stations d’hydrogène. Il se trouve que le pays de Galles fait partie des pays à la pointe en la matière notamment dans la production d’hydrogène vert. Un atout incontestable pour la Rasa pour débuter !

La démarche de Riversimple et son concept « light is right » (que l’on peut traduire par la légèreté est la solution) rappelle celle de Colin Chapman et qui a fait le succès de la mythique marque Lotus dans les années 60. Souhaitons à Riversimple le même succès !

Bonus vidéo Riversimple Rasa

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :