Voitures hydrogène : bilan des immatriculations 2019

Vu la confidentialité des chiffres, ces résultats ne vont évidemment pas bouleverser le marché automobile mais il y a tout de même quelques enseignements intéressants à en tirer.

Une progression de plus de 90 %

7500 voitures à hydrogène ont été immatriculées en 2019. C’est une progression de plus de 90 % par rapport à 2018. Des chiffres initiaux très bas expliquent bien sûr cette progression spectaculaire. Mais il est également un indicateur positif quand à l’installation progressive de la voiture à hydrogène sur le marché automobile mondiale, même si sa présence est encore confidentielle.

Un podium chamboulé

Le podium n’est pas très compliqué à faire puisqu’en 2019 seulement 3 modèles de voiture à hydrogène étaient commercialisés dans le monde. Sur la troisième marche du podium, on trouve la Honda Clarity avec 349 exemplaires. En deuxième position, la Toyota Mirai avec 2407 immatriculations. Enfin en première position, la Hyundai Nexo avec pas moins de 4800 exemplaires, le double de la Toyota Mirai.

A côté de la Honda Clarity en perte de vitesse, la Toyota Mirai reste stable mais elle sera remplacée en fin d’année. Quand à la Hyundai Nexo il faut nuancer son résultat, la majeure partie des ventes ayant eu lieu sur son marché domestique, la Corée du Sud où les aides à l’achat permettent de couvrir quasiment la moitié de son prix la ramenant au prix d’un modèle thermique !

Des perspectives qui rendent optimiste

Il y a peu de chance que le marché connaisse une évolution significative en 2020. Il faut dire qu’il s’agit pour l’instant d’un marché de test, sur lequel les constructeurs présents perdent de l’argent. Les capacités de production sont donc volontairement limitées,

Mais ces capacités de production vont fortement évoluées dans les années à venir. Ainsi la capacité de production de la nouvelle Miraï sera portée à 30000 exemplaires, Hyundai a les mêmes ambitions mais pas avant 2025.

Mais des indicateurs forts pourraient très rapidement accélérer de façon spectaculaire l’évolution du marché de la voiture à hydrogène. Tout d’abord les politiques volontaristes de la Corée du sud et surtout de la Chine qui vont assurément donner à l’hydrogène comme solution alternative à la batterie une nouvelle dimension.

On sent naître également une prise de conscience du fait que la voiture électrique à batterie ne pourra pas être pour tout le monde. Non pas à cause de son prix mais surtout en raison d’une saturation des bornes de chargement. Il apparaît de plus en plus évident qu’il sera difficile de développer un réseau de bornes électriques capable d’absorber toutes les demandes de recharge.

C’est là où l’hydrogène pourra tirer son épingle du jeu avec un avitaillement beaucoup plus simple et surtout plus rapide. La condition sine qua non étant bien sûr un développement bien plus rapide des stations hydrogène. La course est engagée…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :